Un an après le début de la crise : notre bonheur est mis à mal, mais la qualité de nos relations sociales s’améliore.

20 Mars 2021 – Au cours de l’année écoulée, nous avons tous dû faire de gros sacrifices au niveau de nos relations sociales.

La satisfaction à l’égard de nos contacts sociaux et notre niveau moyen de bonheur ont fortement diminué. Cependant, les nouveaux résultats de l’Enquête nationale du Bonheur de l’UGent et NN montrent que les contacts que les Belges entretiennent sont en moyenne plus chaleureux.

Le pourcentage de Belges qui ont ressenti un fort sentiment d’appartenance (sociale) est passé de 33% avant la crise à 41% lors de la deuxième vague.

Cette augmentation du sentiment d’appartenance est l’une des rares évolutions positives observées pendant la crise et protège dans une certaine mesure notre bonheur des effets négatifs de la crise.

Vous souhaitez lire le rapport complet ? Vous pouvez le faire ici.

Inspiration

Geluksawards

Cette année, l’assureur-vie NN présente pour la première fois les Awards NN du Bonheur.

Lire la suite

L’UGent et NN dressent une carte du Bonheur en Belgique

Lire la suite

Le bonheur dépend de « grandes » choses et peut être influencé

Lire la suite