(UGent) L’influence du travail sur le bonheur est trois fois plus importante chez les indépendants que chez les fonctionnaires

5 décembre 2018

5 décembre 2018 – Notre travail représente, en moyenne, près d’un cinquième (18 %) de notre bonheur. Une part considérable, qui est trois fois plus importante chez les indépendants que chez les fonctionnaires. Ainsi, chez les indépendants, la satisfaction au travail détermine 32 % du niveau de satisfaction de vie en général, tandis que chez les fonctionnaires, elle n’en détermine que 9 %. C’est ce qui ressort de nouveaux chiffres issus de l’Enquête nationale du Bonheur menée par l’UGent, avec le soutien de l’assureur-vie NN et en collaboration avec Securex.

Le travail a un lien étroit avec notre bonheur, c’est ce qui ressort aussi du constat selon lequel les demandeurs d’emploi et les malades de longue durée sont manifestement beaucoup moins heureux que les employés et les indépendants. Ce groupe évalue sa satisfaction de vie générale à, en moyenne, seulement 4,9 sur 10.

Téléchargez le dossier presse pour un aperçu complet des résultats.